Réforme du lycée

Intérêt mais aussi des craintes

Le 12 février dernier, Jean-Baptiste Lalanne, président de la FCPE 49, dans un entretien au Courrier de l'Ouest, a déclaré que si la FCPE était favorable à des changements, mise en place du contrôle continu par exemple, des craintes subsistent : renforcement des inégalités, concurrence entre établissements, manque de moyens pour accompagner cette réforme. Retrouvez l'intégralité de cet interview en cliquant sur le lien

/sites/dep49/files/2019-02/Nouveaux%20bacs.pdf

Votre bureau du Maine et Loire